01

ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Préparer les villes portuaires aux conséquences du changement climatique

Anticiper les conséquences du changement climatique sur les villes portuaires maritimes et fluviales en : 
  1. Prévenant de manière conjointe Ville Port les phénomènes de submersion et d’inondation dans l’élaboration des documents de planification stratégique, et par une politique foncière adaptée. 
     

  2. Favorisant le rétablissement de l’environnement naturel des berges et du littoral afin de ralentir l’érosion et l’impact des tempêtes, 
     

  3. Mettant en place un système d’alerte précoce afin de réduire les conséquences humaines et économiques des phénomènes climatiques exceptionnels. 
     

  4. Prenant en compte les autres changements climatiques tels que les conséquences des sécheresses et des températures élevées sur les systèmes portuaires, les supply chains et la main d’oeuvre. 
     

  5. Faisant en sorte que la résilience et la neutralité carbone deviennent une priorité dans la conception et l’exploitation des installations Ville Port grâce à l’utilisation des technologies les plus récentes en matière de réduction des émissions et de capture/stockage du CO2. 

connexion à un sdg
Exemple
Boston [États Unis]

Selon les projections du rapport Climate Ready Boston réalisé en 2016, le niveau de la mer pourrait progresser de 23 cm en 2030 par rapport au niveau de 2000, de 53 en 2050 et 91 en 2070. La Ville a dévoilé en octobre 2017 un plan d’actions pour y faire face et protéger les secteurs du waterfront les plus menacés par ce risque.

Parmi les solutions proposées figurent notamment la création d’espaces publics afin d’augmenter la quantité de surfaces végétalisées et perméables, ou encore la surélévation de routes, de parcs, places et promenades. Ils permettent également d’atténuer d’autres effets du changement climatique tels que les fortes pluies et la chaleur. 

+ info  Télécharger le Coastal Resilience Report

Anticiper les conséquences du changement climatique sur les villes portuaires maritimes et fluviales en : 
  1. Prévenant de manière conjointe Ville Port les phénomènes de submersion et d’inondation dans l’élaboration des documents de planification stratégique, et par une politique foncière adaptée. 
     

  2. Favorisant le rétablissement de l’environnement naturel des berges et du littoral afin de ralentir l’érosion et l’impact des tempêtes, 
     

  3. Mettant en place un système d’alerte précoce afin de réduire les conséquences humaines et économiques des phénomènes climatiques exceptionnels. 
     

  4. Prenant en compte les autres changements climatiques tels que les conséquences des sécheresses et des températures élevées sur les systèmes portuaires, les supply chains et la main d’oeuvre. 
     

  5. Faisant en sorte que la résilience et la neutralité carbone deviennent une priorité dans la conception et l’exploitation des installations Ville Port grâce à l’utilisation des technologies les plus récentes en matière de réduction des émissions et de capture/stockage du CO2. 

connexion à un sdg
Exemple
New York [États Unis]

En 2012, New York subissait les effets dévastateurs de l’ouragan Sandy. L’administration municipale s’est alors rendu compte que le changement climatique constituait la plus grande menace pesant sur la ville. Afin de se préparer à relever ce défi, la Ville de New York s’est dotée d’un Bureau de la résilience (Mayor's Office of Resiliency). Selon les données scientifiques, il est évident que l’élévation du niveau de la mer va régulièrement plonger le sud de Manhattan sous les eaux. Face à ce nouveau contexte, la Ville, en collaboration avec l’État, s’est employée à évaluer les risques et à planifier l’adaptation au changement climatique des parties les plus vulnérables du waterfront. Cette initiative s’est traduite par deux actions concrètes : la réalisation d’une étude sur la résilience du Lower Manhattan (« Lower Manhattan Climate Resilience Study ») et l’élaboration d’un projet de protection du littoral (« East Side Coastal Resiliency Project ») qui s’inscrivent dans la ligne du plan stratégique de la ville à l’horizon 2050 « OneNYC ». Plus concrètement, la Ville va investir 500 millions d’USD dans des projets d’adaptation au changement climatique, rien que dans la partie basse de Manhattan qui comprend le Battery Park. Dans une étude réalisée par la Ville en mars 2019, les phénomènes chroniques tels que l’élévation du niveau de la mer et les manifestations climatiques extrêmes comme les tempêtes, les très fortes précipitations et les vagues de chaleur ont été analysés. Une boîte à outils « Adaptation au changement climatique », organisée en quatre thématiques, a également été créée : immeubles, voierie, réseaux d’eaux et d’électricité et berges. Parmi les actions recommandées figurent l’élévation des berges, la mise en place de barrières de protection mobiles ou la construction d’espaces publics surélevés. La Ville a en outre lancé la plateforme FloodHelpNY destinée à informer les propriétaires sur la façon de protéger leur maison contre le risque d’inondation.

+ info  Télécharger le Lower Manhattan Coastal Resiliency Study

One NYC Plan

Exemple
San Diego [États Unis]

Le port de San Diego a publié en 2019 un rapport évaluant la vulnérabilité de ses zones côtières à la montée du niveau des mers et proposant des stratégies et solutions de résilience pour y répondre. Parmi les différentes mesures, le port de San Diego a décidé d'installer 72 bassins à marée « Econcrete » afin de protéger l'environnement et de stabiliser le littoral, tout en contribuant à la régénération de l'écosystème local. Le matériau innovant est composé d'un mélange de béton à faible teneur en carbone, associé à des additifs bio-améliorants, contribuant à réduire l'empreinte écologique du port tout en garantissant la protection du littoral contre les phénomènes climatiques extrêmes. Ces bassins à marée seront également visibles pour les visiteurs qui pourront ainsi constater la vie marine qui va venir habiter cette nouvelle structure. Le projet est un projet pilote sur trois ans. Il s’agit de la huitième initiative du « Blue Economy Incubator » du port, une initiative qui soutient des entreprises dont les actions innovantes bénéficient à toute la communauté de la ville portuaire.

+ info  Télécharger le Coastal Resilience Report

Exemple
Boston [États Unis]

Selon les projections du rapport Climate Ready Boston réalisé en 2016, le niveau de la mer pourrait progresser de 23 cm en 2030 par rapport au niveau de 2000, de 53 en 2050 et 91 en 2070. La Ville a dévoilé en octobre 2017 un plan d’actions pour y faire face et protéger les secteurs du waterfront les plus menacés par ce risque.

Parmi les solutions proposées figurent notamment la création d’espaces publics afin d’augmenter la quantité de surfaces végétalisées et perméables, ou encore la surélévation de routes, de parcs, places et promenades. Ils permettent également d’atténuer d’autres effets du changement climatique tels que les fortes pluies et la chaleur. 

+ info  Télécharger le Coastal Resilience Report

laissez un commentaire

#aivpagenda2030

LOGO AIVP.png

tel: +33 (0)2 35 42 78 84
fax: + 33 (0)2 35 42 21 94

aivp@aivp.org

5, quai de la Saône
76600 Le Havre [France]

© 2020 by AIVP | all rights reserved

  • Preto Ícone Twitter
  • Preto Ícone Facebook
  • Preto Ícone LinkedIn